Informations

  • Durée 1h30
  • À partir de 14 ans

Tarif B

Alexandre Zeff s’empare du roman de Nathacha Appanah et le porte sur scène dans un spectacle poignant et poétique sur la jeunesse de Mayotte livrée à elle-même.

Nathacha Appanah nous plonge dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même au cœur du plus grand bidonville de France, à Mayotte. Sur cette île du bout du monde, cinq destins vont nous révéler leur quotidien. L’intrigue débute avec l’histoire d’un nourrisson nommé Moïse qui débarque en kwassa sur l’île de Mayotte depuis les îles des Comores. Sa mère le donne à une infirmière, Marie…
Le texte, inspiré de la tragédie grecque, et la construction narrative, inspirée du thriller, rendent l’intrigue accessible à un très large public. Il y a une force poétique qui allie violence et tendresse dans un même « flow » qui rappelle par moments Bernard-Marie Koltès ou Wajdi Mouawad. Les mots se mâchent et parfois se recrachent violemment dans un rap enragé. Tropique de la violence est une expérience sensible et transdisciplinaire qui interroge notre humanité.

Le texte Tropique de la violence a reçu quinze prix littéraires : le Prix Roman France Télévisions 2017, le Prix Femina des lycéens 2016, le Prix Anna de Noailles de l’Académie Française 2017, le Prix Paul Bouteiller de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer 2017, le Prix Littéraire de la Ville de Caen 2017, le Prix Jean Amila Meckert 2017, le Prix du roman métis des lycéens 2017, le Prix du roman métis des lecteurs de la Ville de Saint-Denis 2017, le Prix du roman de la Médiathèque d’Arcueil 2017, le Prix des lycéens Escale du Livre 2017, le Prix des lecteurs Escale du Livre 2017, le Prix Charles-Brisset 2017, le Prix Patrimoines de la Banque Bpe-Banque Postale 2016, le Prix des lycéens Folio 2018-2019 et le Prix littéraire du Lycée Français de New-York.

Distribution

avec Mia DelmaëThomas Durand, Assane Timbo, Mexianu Medenou, Alexis Tieno, Alimata Dosso (vidéo)

musicien Damien Barcelona

Production

Tropique de la violence sera créé le 13 septembre 2021 au Théâtre de la Cité internationale.

production déléguée Théâtre Romain Rolland de Villejuif – Scène conventionnée d’intérêt national Art et création

production La Camara Oscura

coproduction EMC – Saint-Michel-sur-Orge, Les Théâtrales Charles Dullin

Crédits

D’après le roman Tropique de la violence de Nathacha Appanah © Éditions Gallimard

adaptation et mise en scène Alexandre Zeff

scénographie et lumière Benjamin Gabrié

collaboration artistique Claudia Dimier

création vidéo Muriel Habrard, Alexandre Zeff

création musique et son Guillaume Callier, Mia Delmaë, Yuko Oshima, Vincent Robert

costumes Sylvette Dequest

maquillage et effets spéciaux Sylvie Cailler, Violette Conti

dressage animalier Victorine Reinewald

collaboratrice chant Anaëlle Bensoussan

chorégraphie de combat Karim Hocini

assistants vidéo Jules Beautemps, Sara Jehane Hedef

assistante à Mayotte Anne-Laure Mouchette

régie plateau et coordination Damien Rivalland

assistante à la mise en scène et dramaturgie Leslie Menahem

assistante à la mise en scène et coordinatrice  Cécile Cournelle

stagiaire mise en scène Adèle Sierra

régisseur général Sylvain Bitor

régisseur son François Vatin

construction décor Suzanne BarbaudYohan Chemmoul, Benjamin Gabrié

attachée de presse Francesca Magni

diffusion Alexandrine Peyrat et Olivier Talpart

administration La Camara Oscura – Salomé Rémond

Partenaires

soutiens DRAC Île-de-France, Région Île-de-France, Ville de Paris, Conseil Départemental du Val-de-Marne, Établissement Public Territorial Grand-Orly Seine Bièvre, Ville de Villejuif, ADAMI, Spedidam, Théâtre de la Cité internationale, Fondation OCIRP, Théâtre Gérard Philipe – Centre dramatique national de Saint-Denis, Les Studios Virecourt, Le Ministère des Outre-Mer. Avec le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, DRAC et Région SUD.

Alexandre Zeff est artiste en résidence de saison au Théâtre de la Cité internationale.

La Cie Camara Oscura est partenaire du Théâtre de la Cité internationale dans la mise en œuvre du programme de Cohésion Sociale 2019-2021, action financée par la DRAC Île-de-France et la Mairie de Paris.

La Cie La Camara Oscura est conventionnée par la DRAC Île-de-France.