Informations

  • Durée 2h40
  • À partir de 14 ans

Tarif A

Dans un travail d’adaptation colossal, Lazare Herson-Macarel revisite Les Misérables et donne vie aux aventures de Jean Valjean, Cosette et Marius dans un théâtre-fleuve sans concession.

En écrivant Les Misérables, Victor Hugo est porté par une idée : la misère est un enfer qui doit être éradiqué. Il est animé d’un sentiment d’urgence qui cent cinquante ans plus tard ne nous a pas quittés.
Le jeune metteur en scène transpose cette œuvre dans la France d’aujourd’hui.
Les malheurs de notre époque servent de décor à l’histoire : mal-logement, soupes populaires, délabrement des services publics… Il existe encore des Valjean, des Fantine, des Thénardier, des Javert, des Cosette et des Gavroche.
« Tant qu’il y aura sur la terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci pourront ne pas être inutiles » disait Hugo : cette évidence vaut aussi pour ce spectacle.

Distribution

D’après Victor Hugo Les misérables paru en 1862. Texte Chloé Bonifay et Lazare Herson-Macarel

Mise en scène Lazare Herson-Macarel

Scénographie Margaux Nessi
Lumière Jérémie Papin assisté de Théo Le Mentheour
Son Lucas Lelièvre et Pierre Costard
Costumes Charlotte Coffinet
Maquillage et coiffure Pauline Bry
Régie générale Marco Benigno
Collaboration artistique Chloé Bonifay et Philippe Canales
Collaboration chorégraphique Georgia Ives
Administration et production Lola Lucas assistée de Hugo Réauté

Avec Marco Benigno, Philippe Canales, Céline Chéenne, Emilien Diard-Detoeuf, David Guez, Sophie Guibard, Eric Herson-Macarel, Karine Pédurand, Claire Sermonne, Abbes Zahmani

Production

Production Compagnie de la jeunesse aimable

Coproduction Le Figuier blanc, Argenteuil, Scène nationale du Sud-Aquitain, Bayonne, Théâtre Victor Hugo, Bagneux, Théâtre Jacques Carat, Cachan, Théâtre Edwige Feuillère, Vesoul

Avec l’aide à la création de la DRAC Île-de-France, de la DGCA et de la région Île-de-France

Avec le soutien de l’Adami, du dispositif d’insertion professionnelle de l’ENSATT et du Théâtre de la Tempête, Paris. La Compagnie de la jeunesse aimable est subventionnée par la Région Île-de-France au titre de la Permanence artistique et culturelle, par la DRAC Île-de-France, le département du Val d’Oise et la ville d’Argenteuil au titre de la résidence « Artiste en territoire » sur la ville d’Argenteuil de 2020 à 2022.

Crédits

Photos Baptiste Lobjoy