Informations

  • Durée 1h30

Tarif B

D’après l’œuvre de Ray Bradbury, ce spectacle raconte, chante l’histoire universelle d’un être révolté contre l’oppression. Il dit la joie et la puissance de l’imaginaire d’une humanité éclairée par les livres.

451°F : température à laquelle le papier s’enflamme et se consume. Dans une société future où détenir un livre est un grave délit, un corps spécial de pompiers, dont un certain Guy Montag fait partie, est chargé de brûler tous les ouvrages. À la faveur d’une rencontre avec Clarisse McClellan, Guy Montag commence à remettre sa vie en question et à lire des livres au mépris du danger. Il prend alors conscience de l’absurdité d’un système dont il est l’incarnation et décide d’agir.

Écrit en 1953, Fahrenheit 451 est un conte philosophique aux accents futuristes qui invite à la réflexion autour des questions de progrès, de l’omniprésence des écrans, de la mémoire des sociétés et de la disparition des livres. Un texte qui a de très fortes résonances avec notre société actuelle. Sept comédiens et musiciens nous livrent avec fougue cette fable.

Distribution

Mise en scène : Mathieu Coblentz
Jeu : Florent Chapellière, Olivia Dalric, Maud Gentien, Laure Pagès, Florian Westerhoh
Musique : Julien Large et Jo Zeugma

Production

Production déléguée EMC

Crédits

Dominique Vallès