Informations

  • Durée 1h40
  • À partir de 14 ans

Tarif B

Alexandre Zeff s’empare du roman de Nathacha Appanah et le porte sur scène dans un spectacle poignant et poétique sur la jeunesse de Mayotte livrée à elle-même.

Nathacha Appanah nous plonge dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même au cœur du plus grand bidonville de France, à Mayotte. Sur cette île du bout du monde, cinq destins vont nous révéler leur quotidien. L’intrigue débute avec l’histoire d’un nourrisson nommé Moïse qui débarque en kwassa sur l’île de Mayotte depuis les îles des Comores. Sa mère le donne à une infirmière, Marie…
Le texte, inspiré de la tragédie grecque, et la construction narrative, inspirée du thriller, rendent l’intrigue accessible à un très large public. Il y a une force poétique qui allie violence et tendresse dans un même « flow » qui rappelle par moments Bernard-Marie Koltès ou Wajdi Mouawad. Les mots se mâchent et parfois se recrachent violemment dans un rap enragé. Tropique de la violence est une expérience sensible et transdisciplinaire qui interroge notre humanité.

Durée envisagée : 1h40

Le texte Tropique de la violence a reçu quinze prix littéraires : le Prix Roman France Télévisions 2017, le Prix Femina des lycéens 2016, le Prix Anna de Noailles de l’Académie Française 2017, le Prix Paul Bouteiller de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer 2017, le Prix Littéraire de la Ville de Caen 2017, le Prix Jean Amila Meckert 2017, le Prix du roman métis des lycéens 2017, le Prix du roman métis des lecteurs de la Ville de Saint-Denis 2017, le Prix du roman de la Médiathèque d’Arcueil 2017, le Prix des lycéens Escale du Livre 2017, le Prix des lecteurs Escale du Livre 2017, le Prix Charles-Brisset 2017, le Prix Patrimoines de la Banque Bpe-Banque Postale 2016, le Prix des lycéens Folio 2018-2019 et le Prix littéraire du Lycée Français de New-York.

Distribution

D’après le roman de Nathacha Appanah © Éditions Gallimard

Adaptation et mise en scène : Alexandre Zeff
Jeu : Marie Desgranges, Thomas Durand, Mexianu Medenou, Alexis Tieno, Assane Timbo
Musicienne : Yuko Oshima

Crédits

Getty image