Partagez 2 jours de complicité avec Philippe Richard de la compagnie Rodéo Théâtre et découvrez ce qui se cache derrière l’art de la marionnette les jeudi 2 et vendredi 3 novembre de 14h à 17h.

Pour Simon Delattre, son existence n’a au fond tenu qu’à un fil – celui d’une toile et de son araignée apparue un soir dans une chambre d’hôtel – et à la superstition de son grand-père : « Araignée du soir, espoir ! »
Fable, légende familiale ou vérité ? Qu’importe. Comme l’écrit l’auteur, Mike Kenny, dans Tout le monde est là : « Les gens croient que ce qu’ils ont sous les yeux est la réalité, mais non. Ils voient ce qu’ils ont envie de voir, ou ce que vous voulez qu’ils voient, et ils croient ce qu’ils ont envie de croire, et ça peut changer.» Il me semble qu’il parle ici, sans le savoir, du principe même du théâtre d’objet et de marionnette, où plus c’est faux et plus ça a l’air vrai.
En lien donc avec le spectacle qu’ils verront en janvier, je proposerai aux participants du stage d’invoquer leurs propres légendes familiales et de tirer leurs propres fils sous la forme d’une phrase, une expression, une anecdote, ou même un geste qui serait passé d’une génération à l’autre jusqu’à eux . Ce sera notre point de départ pour un travail de manipulation d’objets, de matière (Papier Craft), et de marionnette. Pour ce faire nous ferons d’abord une série d’exercices mettant en pratique les règles de manipulation : point fixe, changement de rythme, position du corps par rapport à l’objet/marionnette tenu.e, manipulation à plusieurs, implication de la voix, etc. Ainsi, nous pourrons aborder le travail d’improvisation avec un langage commun, travail qui aboutira à des saynètes jouées sur le plateau du théâtre à l’issue des deux jours.

Spectacle à découvrir : Tout le monde est là

Informations et réservations : 01.69.04.98.33 ou par mail à relationspubliques@emc91.org